Forum rpg basé sur le manga Death Note
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Deal

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniel Méreau
Détenteur civil
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 27
Localisation : Cherchez mieux.
Personnage préféré : Near
Date d'inscription : 27/04/2009

Personnage
Date de naissance: 25 Octobre 1991
Vie (les Yeux):
100/100  (100/100)

MessageSujet: Deal   Lun 25 Mai - 18:53

- ... mais j'insiste sur ce point, papa: tout ce qu'il pourra dire fera peu de poids si tu souhaites que je reste près de toi. Ce serait le comble qu'alors que tu es accessible pour une fois, je ne puisse pas en profiter.

29 Septembre. Paul Méreau adressa un sourire à son fils et laissa sa femme répondre:

- Ton père et moi en avons discuté depuis que tu nous as parlé de cette éventualité, et nous pensons que tu ne devrais pas laisser passer cette opportunité. Je vais travailler avec ton père pour qu'il reprenne connaissance de son passé un minimum, et nous aurons largement le temps de combler les manques lorsque tu seras revenu.

Le jeune homme semblait dubitatif. Gook ricana.

- De toute façon, je ne suis pas obligé d'accepter.

- En tout cas, ne t'en fais pas, Nathaniel, si ses propositions sont acceptables, tu auras notre autorisation, déclara Paul.

Le jeune homme approuva d'un signe de tête, puis se leva de la table et se dirigea vers sa chambre. Il referma la porte derrière lui.

* Alec Sorrow, ou Anton Strauss... Il viendra sûrement. Ce n'est pas le genre d'homme à faire des propositions venteuses. Je verrai ce que je pourrai en faire une fois arrivé au Japon. L'ennui, c'est que depuis la bourde de ShinDatenshi, si les gens du commun ne se sont aperçu de rien, ceux qui réfléchissent un peu doivent voir compris que Kira peut tuer autrement que par crise cardiaque... Si je dois m'en débarrasser, je devrai être très prudent. Je suis bien trop lié à lui, à présent... *

Il s'installa à son bureau, et ouvrit son oridnateur. Il pénétra dans son dossier sécurisé, et l'enregistra sur une clef USB. Puis, il en détruisit toute trace avec aisance. Il vérifia quelque chose brièvement, puis l'éteignit.

* Je suis assuré de tous les côtés. Même si je meurs en cours de route, ce qui est peu probable... *

Il s'empara ensuite de son ordinateur portable et y transféra les données relatives aux seuls membres de la police japonnaise du QG d'enquête, jugeant superflu le dossier Alec Sorrow dès lors qu'il en connaissait et le nom et le visage, avant de supprimer toute trace du dossier dans son ensemble sur sa clef USB. Il sécurisa le dossier, et éteignit l'ordinateur, qu'il plaça dans sa sacoche.
Puis, il se leva et entendit sonner.


- Quel timing parfait. Allons-y, Gook.

- Khéhé.

Il ouvrit la porte et pénétra dans le salon, alors que se mère enclenchait la poignée de la porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Sorrow

avatar

Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 26
Date d'inscription : 22/05/2009

Personnage
Date de naissance:
Vie (les Yeux):
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Deal   Mar 26 Mai - 2:09

Quel ennui! Toutes ces réunions étaient du pareil au même! La même parade qui se répétait encore et encore! Il avait les yeux fatigués et las de toute cette blague. Il avait rendez-vous à l'adresse qui se trouvait sur le papier dans sa main dans environ 45 minutes. Plus de temps qu'il n'en fallait pour se débarrasser de ces gêneurs qu'étaient les armoires à glaces qui le surveillaient toujours. Il sortit de son bureau en ramassant son veston qu'il remit immédiatement et rajusta le nœud de sa cravate. Il demanda au deux gardes du corps de le suivre jusqu'à la limousine de la compagnie. Il entra dans la voiture qui était avancer pour lui pendant que les deux armoires à glaces entrait dans le compartiment réservé au conducteur. Dès qu'ils furent à l'intérieur, il sourit malicieusement. Il sortit par l'autre porte et grimpa dans la Austin Martin noire qui venait de se placer là, conduit par son majordome. Il partit en sens inverse pendant que ses deux idiots croyaient l'amener à la réservation qu'il avait fait au théâtre. Il ricana et se laissa conduire jusqu'au logis de celui qui serait sans doute son associé pendant quelques semaines.

Après une trentaine de minutes dû au trafic, il arriva devant la dite-maison et fut satisfait de sa sobriété. Ni trop grande, ni trop petite, elle émettait le sentiment que quelqu'un y vivait tous les jours, pas comme les suites d'hôtels 5 étoiles où il vivait presque à l'année longue. Il demanda à son chauffeur de repasser dans 2 heures puis sortit de la voiture. il ferma la porte derrière lui et avança d'un pas vif vers la porte, tout en s'assurant que son habit n'avait aucun pli. Il devait faire bonne impression s'il voulait que Nathaniel vienne avec lui. Arriver sur le pas de la porte, il entendit deux voix à l'intérieur mais aucune semblant être celle de Nathaniel. Il paria que c'était sûrement ses parents. Il frappa vigoureusement à la porte et il entendit quelqu'un se lever avec une petite exclamation. On lui ouvrit la porte très vite et la bonne mine d'un femme d'âge mûr lui fut présenté.


-Bonsoir madame Méreau, je suis Alec Sorrow. Votre fils doit sûrement vous avoir parler de ma visite. Puis-je entrer?

Il aperçut Nathaniel qui devait être descendu après l'avoir entendu frapper. Il leva la main dans sa direction et eut une exclamtion, considérant son rôle de milliardaire exubérant. Il décida d'avoir l'air sympathique. Il espérait que Nathaniel remarque qu'il avait découvert son nom de famille et qu'il prenne ça comme un signe d'intérêt.

Hey, petit! Ca va? Je t'avais dit que je viendrais. Bonsoir à vous également, monsieur Méreau. J'ai hâte de vous connaître et de pouvoir parler affaires avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel Méreau
Détenteur civil
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 27
Localisation : Cherchez mieux.
Personnage préféré : Near
Date d'inscription : 27/04/2009

Personnage
Date de naissance: 25 Octobre 1991
Vie (les Yeux):
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Deal   Mar 26 Mai - 18:28

Hélène Méreau salua le nouvel arrivant et l'invita à s'asseoir aux côté de son mari, à table. Puis elle gagna la cuisine et commença à préparer un café.

- Hey, petit! Ca va? Je t'avais dit que je viendrais. Bonsoir à vous également, monsieur Méreau. J'ai hâte de vous connaître et de pouvoir parler affaires avec vous.

Nathaniel lui sourit et fit quelques pas en direction de la table du salon.

- Bonjour, Alec.

* Petit ? Il se fout de moi ? Je veux bien croire que tout son argent lui monte au plafond, mais bon... *

- Khéhé !

* Ferme-la, Gook ! *

Il s'installa en face de lui et laissa son père prendre la parole en premier.

- Ravi de vous voir, monsieur Sorrow. Je dois dire que c'est avant tout un honneur de recevoir le dirigeant d'une telle société chez moi. En particulier si vous désirez parler affaire ensuite ! Enfin... Je suppose que je ne serai pas un négociateur de poids, car, comme a dû vous le dire Nathaniel, j'ai eu un accident il y a quelques temps qui m'a fait perdre la globalité de ma mémoire historique.

Nathaniel adressa un clin d'oeil amical à son père et déclara:

- Ca ira tant que je serai là pour prendre le relais, papa. Je ne laisserai pas monsieur Sorrow te rouler.

Le père roula des yeux. S'il avait oublié les convenances dûes entre chefs d'entreprise, il savait néanmoins qu'un tel invité de marque risquait de prendre mal la chose. Cela provoqua le rire doux du jeune homme.

* Huh ? Il rit, maintenant ? *

_______________


Après quelques blagues d'entrées et échanges courtois portant sur la pluie et le beau temps, les vraies négociations avaient commencé. Nathaniel avait apporté sa proposition sur le tapis:

- J'avais songé à déclarer un stage en entreprise auprès de mon établissement scolaire, un stage d'une durée de deux mois. C'est un minimum si je veux que cela me profite un maximum.

- Quel poète, Nathaniel...

- Ma femme et moi sommes d'accord pour vous laisser notre fils durant ce laps de temps à condition que vous le nourrissiez et le logiez bien, en votre compagnie, et que vous lui fassiez profiter de toute votre expérience de chef d'entreprise, c'est-à-dire en lui montrant des choses que vous n'auriez pas montré à d'autres stagiaires. Comme vos laboratoires de conception ou les statistiques relatives à l'évolution de votre entreprise. Si Nathaniel est voué à reprendre Géoprod, il faudra qu'il ait au moins eu des contacts avec ce genre de chose de manière concrète. Bien sûr, il s'agira aussi de lui accorder des temps de pause et des journées libres. Ce n'est encore qu'un lycéen.

Nathaniel observa la réaction du PDG de la Sorrow Corporation, qui ne l'avait pas le moins du monde étonné lorsqu'il avait annoncé son nom de famille officiel. Après tout, il lui avait donné son adresse, et n'importe quel imbécile sachant lire aurait pu l'apprendre sur la boîte aux lettres.

Mais soudain, le téléphone portable de Nathaniel sonna.


- Excusez-moi, déclara-t-il de manière surprise.

Il le dégaina de sa poche et l'ouvrit, puis le porta à son oreille.


- Allo ?

- Nath ? C'est Guillaume. Tu te rappelles, on avait parlé de Kira et de L, l'autre fois ?

Le jeune homme fronça les sourcils de manière imperceptible.

- Oui... Tu m'avais dit vouloir rivaliser avec L. Mais au final, tu ne sais rien, n'est-ce pas ?

Il rit doucement, à son habitude. Evoquer L devant Sorrow ne l'effrayait pas le moins du monde. Au contraire.
la voix du fameux Guillaume, un " camarade " de classe, se fit plus empressée:


- Non, mais ils viennent d'annoncer il y a cinq minutes que Kira avait posté un message vidéo sur Sakura TV ce matin à l'aube au Japon... Et ils vont apporter des précisions au prochain flash info. Tu ferais bien d'allumer la télé sur TF1, et on verra ce que tu en penses.

- Ah... Tu sais, moi... Enfin, je vais regarder, si ça peut te faire plaisir. On en parlera une prochaine fois. A plus.

* De quoi s'agit-il ? Tout d'abord, est-ce une vidéo du premier ou du second Kira ? En réaction à Shindatenshi ? Ah... il faut que je me calme. Sorrow est là. *

Il n'avait rien laissé paraître qu'un air blasé et ennuyé, mais il sentait son coeur s'accélérer. Il se calma donc rapidement et raccrocha. Son père fronça les sourcils:

- Tu devrais couper ton portable quand tu es dans ce genre de situations, Nathaniel.

Le jeune homme se leva et déclara lentement:

- Je suis désolé, papa, Alec, mais je vais devoir allumer la télévision un petit moment. Juste le temps d'un flash info, pour Guillaume. Il y tient absolument.

Il s'approcha de la télévision et l'alluma, puis gagna sa place, et fit pivoter sa chaise. Il eut de la chance, car au même moment, le flash info démarra.
Le présentateur avait l'air troublé, mais débitait lentement son discours.


- Interruption du programme pour vous fournir les précisions sur l'affaire de la vidéo de Kira. Il y a près de 14 heures, sur Sakura TV, au Japon, Kira envoyé une vidéo dans le but de menacer selon ses propres mots un " félon ", s'adressant vraisemblablement à un nouveau Kira. Certains experts criminologues pensent qu'il s'agirait d'une allusion à Shindatenshi, une entité apparue récemment et qui aurait déjà fait plusieurs victimes. Elle disposerait du même pouvoir que Kira. En posant un ultimatum à ce nouveau Kira, Kira lui demande de se rallier à sa cause. En outre, il a laissé un message énigmatique à la fin de son monologue. Nous en avons traduit pour vous le sens en français:
" ... Tu recevras bientôt un morceau du cahier des mes alliés. Dépose le là où tu verras un autre dieu. "

- Héhé, voilà qui devrait t'intéresser, hein, Nathaniel ?

* Oui... Kira agit exactement de la même manière qu'avec le second Kira... Il prend la menace de ShinDatenshi au sérieux... *

Le présentateur marqua une pause, sembla parcourir ses fiches, puis annonça que c'en était fini et que le programme pouvait reprendre son cours.

* Des experts en criminologie... Balivernes, il ne fait aucun doute que Kira s'adresse à Shindatenshi... Mais cette phrase... Pourquoi parle-t-il de cahiers, bon sang ? Est-ce que la stupidité de Datenshi aurait déteint sur lui-même ? *

Il porta le café à ses lèvres et se retourna vers son père, qui éteignit la télé avec la télécommande. Hélène Méreau vint s'asseoir à ses côtés et déclara sobrement:

- Toute cette histoire autour de Kira prend une grande ampleur. Je ne sais pas vous, monsieur Sorrow, mais nous ne portons pas de jugement sur l'attitude de cette entité. Après tout, tant qu'il ne porte pas atteinte à nos vies...

Nathaniel n'avait cessé, de manière imperceptible, d'observer les réactions de Sorrow à l'écoute de ce message. Il en tirerait des conclusions nécessaires.
Mais il soupira et déclara:


- Ecoutez, Guillaume me parle tous les jours de Kira, et il en va de même pour la majorité de mes amis. Alors ne vous y mettez pas non plus tous les deux... Alec n'est pas venu pour discuter de cela, nous avons autre chose à penser.

Paul acquiesça.

- Oui. Est-ce que vous acceptez les conditions du stage,monsieur Sorrow?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche au Deal
» PACKAGE DEAL parfait pour les series
» Neness (comment réduire à neant tout le serieux d'une fiche)
» PREVAL POCKETS $10,000,000 IN TELECO DEAL
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : INTERMISSION :: RP: France -Paris- :: Habitations :: Appartement des Méreau-
Sauter vers: