Forum rpg basé sur le manga Death Note
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Nom

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniel Méreau
Détenteur civil
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 27
Localisation : Cherchez mieux.
Personnage préféré : Near
Date d'inscription : 27/04/2009

Personnage
Date de naissance: 25 Octobre 1991
Vie (les Yeux):
100/100  (100/100)

MessageSujet: Le Nom   Sam 23 Mai - 21:51

Nathaniel observait attentivement les informations qu'il avait pu réunir sur Alec Sorrow via Internet. Cet homme était différent, il l'avait senti lorsqu'ils s'étaient rencontré et la discussion qui s'en était suivie n'avait fait que le conforter dans ce sentiment.
De sa biographie, il avait pu recouper quelques grandes lignes.

La première trace officielle de l'existence d'Alec Sorrow passait par un orphelinat très bien entretenu, par le biais duquel il fut rapidement adopté par une famille de riche aristocrate anglais, les Sorrow, à qui il s’était présenté comme Alec. Il fut inscrit nscrit dans une des meilleurs écoles du comté et ont lui fit sauter plusieurs classes. Mais ses deux parents adoptifs avaient périt d'étrange façon. Les deux de crises cardiaques, au même moment. C'était environ un mois avant l'apparition de Kira. À l’âge de 20 ans, il se servit des fonds laisser pour lui par ses parents nobles pour se fonder une compagnie et engagea des gens pour mener à bien des inventions qu’il avait conçu. Entrant sur le marché comme une bombe, la compagnie Sorrow révolutionna le marché de l’informatique ainsi que celui de l’aéronautique, comme le jeune homme le savait déjà. En moins de 5 ans, la richesse du jeune homme de 25 ans était déjà largement considérable. Il fut conseiller de sa propre entreprise jusqu'à 25 ans, il fit également se désister son ancien patron - par des moyens quelconques -et prit la place en tant que PDG.


Nathaniel réfléchissait. L'identité publique de Sorrow était peut-être la seule qu'il connaissait.

* Non... Je me trompe, là. Il avait 8 ans quand on il s'est rendu à son orphelinat. Il avait donc conscience de son passé. Le fait qu'il se soit présenté sous le nom d'Alec à l'établissement et à ses parents adoptifs prouve qu'il a volontairement donné un faux nom, et qu'il connaît de fait sa véritable identité. A l'époque, ça devait être un jeu, pour lui, mais maintenant, ça lui sert bien... *

Ce qui était étrange, c'est que le jour de ses 18 ans, il aurait très bien pu décider de reprendre au moins son vrai prénom.

* Oui, à cet âge-là, il était doué de raison, alors pourquoi conserver le prénom d'Alec... ? Par habitude ou parce que la démarche l'ennuyait ? Parce que ses parents adoptifs étaient toujours vivants... ? Ca peut se comprendre... Mais après leur mort et l'apparition de Kira, il aurait pu agir, pourtant, il ne l'a pas fait... Il a compris que Kira pouvait tuer avec le nom... Il n'a rien changé en fonction de ça... *

Se pouvait-il qu'il cherchât effectivement à traquer Kira ? Ses parents étaient tous deux morts par crise cardiaque, il était donc fort probable qu'ils aient agi de manière criminelle et que Kira décidât de mettre fin à leur jours, il était donc normal de penser qu'Alec puisse le traquer...

* ... ... ... *

Nathaniel ferma les yeux et fronça les sourcils. L'individu était intelligent. Or, lui-même possédait un Death Note, il représentait donc un danger pour lui. De plus, il s'en était approché de bien trop près, et cette proposition d'aller au Japon pouvait le conduire à sa perte, même si l'intention n'y était probablement pas.

* Je dois trouver la véritable identité de ce type. Puis, s'il devient menaçant, je le tuerai. *

Le jeune homme rouvrit les yeux et se prit la tête dans la main. Le jeune Alec avait 8 ans quand il arriva à l'oprhelinat. 8 ans...

* Il y a forcément des gens qui se souviennent de lui avant qu'il n'arrive à cet orphelinat... ? *

Nathaniel nota le nom de l'orphelinat et le tappa sur la barre du moteur de recherche.

* Il est allemand, à l'origine, pas anglais. Car l'orphelinat est en Allemagne. A 8 ans, quelque soit son histoire, on ne peut pas parcourir d'énormes distances... C'est une certitude qu'il est d'origine allemande. Ou du moins, qu'il a vécu en Allemagne pendant son enfance. *

Nathaniel chercha si l'orphelinat avait un site internet. Il en trouva un, ainsi que la liste des employés qui y travaillaient en fonction de leur temps de travail dans l'établissement. par tranche de 5 ans, 10 ans, 25 ans et 40 ans.

* Il n'est pas nécessaire que je manipule un vieil employé, car un de ceux qui n'a pas forcément connu le jeune Alec doit pouvoir accéder aux archives... De plus, si j'en prends un qui a connu Alec, ça risque d'attirer trop de soupçons... *

Il sélectionna un employé qui travaillait depuis au moins 10 ans dans l'orphelinat, une certaine Angela Levy, célibataire. Hasard ou faveur des dieux, après une brève recherche sur elle, il appris qu' elle avait un cancer des poumons bien avancé qui l'avait forcée à quitter un travail physique lié aux renseignements généraux pour travailler dans un endroit plus calme - l'orphelinat. Il trouva sa photographie rapidement. Ouvrant son Cahier de la Mort, il s'empara de son stylo.

* Le public ne sait pas que l'on peut tuer autrement que par crise cardiaque. Alec ne sera pas informé immédiatement de la mort de cet employé, et ce n'est pas sûr qu'il le soit. Mais même s'il l'était, cela ne changerait rien, il ne pourrait pas faire de rapprochement. Bon... A présent, je dois bien choisir ce que je vais faire... *

Il commença à écrire.

Angela Levy - 30/09 3h00
Mort par maladie
Le 24 septembre, s'introduira sans effraction de nuit sur le lieu de son travail, en faisant en sorte de ne pas être vue. Elle cherchera dans les archives le dossier portant la mention " Alec Sorrow " , fera une copie de toutes les pages le composant, puis remettra l'original en place de façon à ce qu'on ne remarque pas qu'on y avait touché. Elle prendra avec elle la copie du dossier et ressortira, toujours sans effraction et en faisant en sorte de ne pas être vue, de son lieu de travail, en faisant attention à ne pas laisser de trace de son passage. La même nuit, une fois rentrée chez elle, mettra le dossier dans une enveloppe suffisamment timbrée pour être envoyée en France, adressée au " 13, rue Giraudoux, Paris XVIème, France ", sans donner d'information sur l'expéditeur.
Le 25 septembre, en allant travailler, glissera dès qu'elle pourra, le plus discrètement possible, et en faisant en sorte de ne pas être vue, l'enveloppe à destination de la France qu'elle aura préparé la veille parmi le courrier officiel de l'orphelinat prêt à partir pour être posté. Puis elle continuera à vivre de manière routinière et normale sans jamais parler de l'enveloppe, de la copie du dossier, ou de toute action qui y soient liées à quiconque.
Elle prendra contact avec sa mort le 30/09 à 3h00, le cancer du poumon finissant par l'emporter sur elle et mettant fin à ses jours.


Il avait écrit le nom d'Alec Sorrow en le présentant comme étant une mention et non un nom. En effet, le Death Note ne prenait pas en compte les pseudonymes, et les faux noms avaient valeur de pseudonyme. De fait, l'action pouvait s'accomplir sans souci. En outre, grâce à la réponse que Gook lui avait fournie à l'une de ses questions, quelques semaines auparavant, il avait écrit les causes et les circonstances de la mort avant d'écrire le nom, tout en pensant au visage de Levy. Ainsi, il n'avait pas eu à se soucier de dépasser les 6 minutes et 40 secondes requises, et tout se déroulerait normalement.

* Bien, parfait. Cela fait 10 ans que Levy traîne avec ce cancer. Plutôt que rester à l'hôpital, elle a préféré vivre normalement. Il fallait bien s'attendre, pour son entourage, à ce qu'elle meure à tout moment. De plus, elle faisait partie des renseignement généraux, ce qui fait que tout ce qui est en rapport avec la discrétion dans cette manipulation sera exécuté de manière professionnelle, elle ne se fera pas avoir. Quant à la ville où se trouve l'orphelinat, c'est une petite ville de peu de moyens, où la criminalité est faible, il n'y a donc aucune caméra, que ce soit des caméras privées ou publiques. Elle ne pourra pas se faire prendre en vidéo la nuit où elle s'introduira dans l'établissement. En ce qui concerne le courrier, il est reconnu qu'un orphelinat entretient une nombreuse correspondance, avec des particuliers ou des entreprises, pour les livraisons ou les nouvelles. Personne ne remarquera cette enveloppe en l'envoyant. Tout ira bien. Des millions de lettres vont chaque jour de l'Allemagne vers la France, elle va se perdre dans la masse.*

Nathaniel esquissa un sourire. Gook se pencha par dessus son épaule et lut le petit paragraphe.

- Et bien... Tu en prends des précautions.

- Oui, Gook. Alec est riche, influent, et il est loin d'être bête. Je ne peux pas prendre le risque de me faire avoir bêtement. Nous sommes aujourd'hui le 25 et c'est aujourd'hui que je l'ai rencontré. Qu'elle meure le 30 est idéal. Comme elle n'aura rien fait de visiblement suspect et qu'elle sera morte d'une cause logique de part ses antécédents, il ne se sentira pas inquiété et ne pourra en aucun cas faire le lien avec moi...

Gook sembla comprendre.

______________


Nathaniel tenait le dossier entre ses mains. Il avait la photo du jeune Alec, ainsi que toutes les informations le concernant pendant son séjour à l'orphelinat. Il avait brûlé l'enveloppe et jeté les cendres dans les toilettes en tirant la chasse.
C'était le 27. Autrement dit, Angela Levy mourrait trois jours plus tard de son cancer du poumon.


- C'est bien lui. Sa chevelure cuivrée ne trompe pas.

- Et qu'est-ce que tu comptes faire ? Tu n'as toujours pas son vrai nom. Regarde, jusqu'à l'adoption, tout est répertorié sous le seul prénom d'Alec. A mon avis, ils ont rajouté le " Sorrow " sur le dossier après qu'il fut adopté.

Nathaniel jeta un coup d'oeil blasé à son Dieu de la Mort.

- Je sais bien. Ce qui m'importait, c'était de cerner le personnage, avec ça, je vais pouvoir en faire une étude. Et, surtout, j'ai sa photo de jeunesse. A partir de là, je peux fouiller sur des sites allemands d'époque, ou, si jamais Alec devient trop menaçant, je ferai l'échange des yeux avec toi, Gook, et je m'en débarrasserait. Mais ça ne sera qu'en dernier recours, alors ne t'emballe pas.

- Très bien.

Nathaniel scanna l'ensemble des documents et la photo, et les enregistra dans le même dossier protégé que celui où il avait enregistré les informations de la police japonaise, puis détruisit les papiers de la même façon qu'il avait détruit l'enveloppe.

- Si je pars au Japon, je devrai effacer toutes ces données et les importer sur mon ordinateur portable.

- Tu ne t'en sers jamais.

- Oui, car j'ai celui-ci. Mais l'ordinateur portable est aussi pratique, car j'y ait installé tous les logiciels qui sont sur ce PC.

- Je vois.

Nathaniel effectua une recherche sur Internet, de nouveau.

- Tu fais quoi ?

- Je recherche quelque chose qui pourrait me mettre sur la piste d'Alec avant ses 8 ans.

Le Dieu se tut.

*... ! *

Nathaniel cliqua sur un lien intrigant. Il scruta le site minutieusement.

- A peu près à la même époque où Sorrow est entré dans son orphelinat, on a signalé la disparition d'un enfant à une centaine de kilomètres de la ville de l'orphelinat... Regarde ce site de police. Il recense les enfants disparus dans la région de l'orphelinat depuis une cinquantaine d'années... La photo est celle d'un gamin de 3 ans, mais il a les cheveux cuivrés, comme Sorrow, et il ressemble beaucoup au gamin de la photo de l'orphelinat... Son identité : " Anton Strauss ".

Nathaniel porta deux doigts à son menton. Etait-il possible qu'il ait visé juste ? Il avait cherché parmi les enfants disparus un peu en tâtonnant, se disant que c'était possible qu'il disparaisse pour reparaître dans un orphelinat... Après tout, le dossier faisait mention d'une étonnante intelligence pour son jeune âge. S'il prenait en compte le fait qu'il avait sauté plusieurs classes...

- Peut-être que son changement d'identité n'était pas un jeu, même pour son jeune âge. Il a peut-être souhaité qu'on ne le retrouve pas. Il aurait vécu quelque chose de grave pendant sa jeune enfance... ?

Les parents, s'ils avaient déclaré la disparition de l'enfant au commissariat de leur ville, n'avaient fourni cette photo que sur la demande du policier en charge de l'enquête et n'avaient pas fait d'autres démarches.

* Peut-être qu'ils n'aimaient pas leur enfant ? *

Le tout était plausible et concordait, d'autant plus que l'affaire avait été rapidement abandonnée au profit de la recherche d'un enfant d'une famille d'aristocrates. Le jeune Alec avait pu aisément passer à travers les mailles du filet.
Nathaniel esquissa un sourire.


- Alec Sorrow égale Anton Strauss. Je me trompe, Gook ?

- Khéhé ! Ce n'est pas à moi de te le dire, Nathaniel.

- Oui, bien sûr. Enfin quoi qu'il en soit, je n'ai pas l'intention de le tuer. Pas tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Nom
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : INTERMISSION :: RP: France -Paris- :: Habitations :: Appartement des Méreau-
Sauter vers: