Forum rpg basé sur le manga Death Note
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 L'Action

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniel Méreau
Détenteur civil
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 27
Localisation : Cherchez mieux.
Personnage préféré : Near
Date d'inscription : 27/04/2009

Personnage
Date de naissance: 25 Octobre 1991
Vie (les Yeux):
100/100  (100/100)

MessageSujet: L''Action   Sam 9 Mai - 11:47

Un ciel morne et gris surplombait la capitale française, alimentant la mélancolie du coeur des Parisiens. Le vent soufflait légèrement, et quelques gouttes s'écrasaient sur la baie vitrée du petit appartement des Méreau. A son réveil, Nathaniel s'était trouvé de nouveau seul. cela l'avait à peine surpris. Après tout, depuis ses 13 ans, il vivait en solitaire. Peutêtre fut-ce la cause de son étrange sentiment de supériorité. Peut-être se connaissait-il mieux que les autres.

Il avait grignoté un peu de fraises, même si ce n'était pas la saison, et, intrigué son nouvel accompagnateur, Gook, avait souhaité y goûter. Naturellement, comparé à son monde périssant et mort, le fruit eut pour lui une texture jamais vue. Dès lors, il adopta la fraise comme aliment de base, en demandant au jeune homme dès qu'il le pouvait.

La majeure partie de la nuit, celui-ci lui avait posé des questions sur le cahier, et avait été surpris de la rigueur avec laquelle le dieu de la mort lui répondait: il avait une parfaite maîtrise du pouvoir du cahier, et lui répondait dans le strict cadre de ses question. Lorsque Nathaniel lui avait demandé s'il était en mesure de l'aider, Gook lui avait rétorqué qu'il n'étaitl à qu'en observateur, et qu'en aucun cas il ne lui fournirait d'informations sur Kira, ou susceptible de l'aider.

Le marché de l'oeil était quelque chose d'impressionant, mais il avait refuser de le passer, pour la simple et bonne raison qu'il se sentait capable d'agir pour obtenir des noms assez habilement pour ne pas se faire avoir. Et, surtout, il ne souhaitait pas gaspiller sa vie.

Le lycéen était en week-end. Il avait donc tout loisir d'agir à sa guise. Il avait commencé à réfléchir à un moyen d'action contre Kira, puis s'était dit que se rapprocher de L équivalait à se rapprocher de Kira.


- Quand j'y pense, Nathaniel Léolino Méreau de Boiscombes d'Arthurie, c'est assez long, comme identité.

Le jeune homme sourit.

- Ce qui correspond à un avantage. On ne peut pas trouver deux parties de mon identité en même temps, mon père s'est arrangé pour cela. Et plus personne ne connaît l'existence de l'entièreté de ma particule, Gook. Même si on faisait une généalogie des Boiscombes d'Arthurie, on s'arrêterait à la génération de mes grands parents, et l'on penserait qu'ils n'ont jamais eu d'enfants. De plus, on ne pourra jamais faire le lien entre les Méreau et la famille de nobles. Je n'ai aucun cousin, à l'instar de mon père qui n'a pas non plus de frères ou soeurs. Les autres générations sont toutes décédées, car trop âgées. En d'autre terme, mon père et moi-même sommes les seuls représentants des Boiscombes d'Arthurie, et ma mère elle-même n'est pas au courant de la manipulation de mon père. Si mon père me l'a avoué, c'est pour que je connaisse mes origines. A la limite, le seul danger pour moi est mon géniteur. Mais parle un peu moins fort, tu veux ? Les voisins pourraient t'entendre.

Le Shinigami rit.

- Non, pas de risques. Seuls ceux qui touchent le cahier peuvent me voir et m'entendre.

Nathaniel sourit.

* Voilà une information intéressante. *

Il se leva, puis alla à sa chambre. Il y trouva le cahier, ouvert à la première page. Il s'empara d'un stylo bille noir, et aposa la mine dessus.

- Ho ? Tu vas enfin te servir de mon cadeau ? Il était temps, bordel !

Nathaniel haussa un sourcil, surpris par le vocabulaire que le Dieu employait, lui qui avait été si poli jusqu'à présent.

- Il ne faut pas que j'agisse précipitamment. Après tout, il s'agit de la vie des personnes, et je risque la mienne également, à partir du moment où je décide d'écrire le premier nom.

Il entendit Gook grogner.

* Bon... A partir du coup d'éclat de L, il y a 5 ans, on a pu déterminé que Kira se trouvait au Japon, dans la région du Kanto. De mon côté, au fil des années, en réunissant des informations glanées ça et là dans la presse ou lors des déclarations des autorités mondiales, j'ai pu grosso modo établir des horaires de meurtres des premiers temps de Kira: desh oraires d'étudiant. Mais brusquement, il s'est mis à tuer toute la journée. Cela ne pouvait pas prouver qu'il n'était pas étudiant, du moins moi j'en suis certain, puisque je sais qu'on peut déterminer l'heure de la mort de la victime... Mais est-ce parce que L est arrivé aux même conclusions que moi et qu'il l'a fait comprendre à Kira ... ? *

Il ferma les yeux et entrelaça ses doigts.

- Hé, Nathaniel, qu'est-ce que tu fais ?

- Je réfléchis, laisse-moi un moment.

-...

* En admettant que L soit arrivé au même point que moi, est-ce qu'il a pris le risque de révéler l'avancement de son enquête à Kira ? Je ne pense pas... S'il l'a fait une première fois, c'était avant tout pour le provoquer, mais lui montrer la suite des événements n'aurait pas été à son avantage. J'en déduis donc que... Kira avait accès aux données de l'enquête. Et à partir de là... *

Il rouvrit les yeux et afficha une mine triomphante.

- Kira doit faire partie de l'équipe d'enquête japonnaise. Cela fait 5 ans... Si à ses débuts, il était étudiant, il doit être actuellement dans la vie active. Et le poste à briguer pour lui est forcément un poste de policier. A l'époque, il avait accès aux données de l'enquête, c'est un fait avéré. Peut-être par le biais d'un parent, ou d'un ami... Mais aujourd'hui, il ne doit plus pouvoir se servir de cette personne pour obtenir des informations. Il doit donc très probablement s'être débrouillé pour devenir policier et faire partie de la cellule d'enquête. Peut-être même qu'il est actuellement en contat avec L...

Nathaniel reposa son stylo, et afficha une mine contentée. Gook eut un mouvement de recul.

* Quoi... ! Il a découvert en cinq minutes ce que L a mis trois semaines à établir... ! Impressionant ! Mais lui possède le cahier, il a donc des informations supplémentaire. Cependant... À 17 ans... *

Nathaniel posta duex doigts sous son menton et sembla réfléchir. Puis, il se mit à tapper des données sur son clavier. Il aboutit à une page internet qui datait de la fin de la première année des agissements de Kira. Vérifiant que son anti-traceur était fonctionnel - il avait expliqué à Gook que ce logiciel permettait de ne laisser aucune trace de ses passages sur les sites, tant sur son pc que pour les yeux furtifs des hackeurs du net et des protections des sites - il s'attarda sur la liste des policiers japonnais qui avaient fait des déclarations à la presse, après avoir quitté la cellule d'enquête japonnaise de peur de mourrir.
Il retint rapidement les noms et les visages, et entreprit des recherches sur eux. Environ 30% étaient morts. De crise cardiaque, donc tués par Kira.


* Il a dû faire un petit ménage dans la police... Peut-être qu'il ne souhaitait pas que certaines informations ne filtrent. Ca me conforte dans l'hypothèse qu'il est actuellement membre de la cellule d'investigation. *

Il parcourut les diverses déclarations des policiers encore vivant, et sélectionna celui qui semblait en savoir le plus. Il rechercha sur le net quelque chose d'intimement personnel, comme un blog, ou un profil facebook. Il tomba sur le profil facebook du policier. Il émit un petit rire. facebook étaitl a plus grande mascarade de l'Histoire, et seuls les imbéciles étaient suffisemment forts pour s'y inscrire.

Il parcourut rapidement les articles, et obtint une information qu'il souhaitait obtenir: une habitude. Tous les samedi après-midi, l'homme se rendait chez son ami postier de Tokyo. Il était en outre toujours muni d'une large saccoche où il rangeait des papiers ou des dossiers en tout genre, et il lui remettait généralement son courrier pour qu'il le fasse parvenir à ses destinataires, ce qui faisait que l'autre ne faisait même pas attention aux adresses qui étaient inscrites sur les enveloppes. De plus, il se contentait de mettre en vrac les enveloppes dans les bacs destinés au tri, mais ne s'occupait pas du tri. En aucun cas il n'aurait alors la possiblité de s'apercevoir que son ami envoyait un courrier vers la France si jamais...

* C'est excellent ! Ce type est celui qu'il me faut. De plus, si je lui appose une mort qui n'est pas une crise cardiaque, personne ne pourra faire le rapprochement avec Kira et le cahier, pas même Kira lui-même, après tant d'années: en effet, il n'aurait eu aucun intérêt à tuer cet homme après quatre ans et la salve de morts qu'il avait semée parmi la police japonnaise, et lui-même ne se rendrait pas compte de cette mort. Bon... selon Gook, je peux contrôler ma victime pendant 23 jours à compter du moment où j'écris le nom de ma victime. Nous sommes le 3. Comptons 18 jours, pour ne pas trop attirer l'oeil de Kira. *

Gardant à son esprit les horaires de travail du flic - de 8h00 à 17heures, ocmprenant une demi-heure par trajet aller ou retour , Nathaniel s'empara du stylo pour commencer à inscrire ce qui serait son premier meurtre:

Donji Sqijura - 21/09 17h21
Accident de la route
Le 3 septembre, ira chez son ami comme à son habitude et lui remettra son courrier. Il y glissera une enveloppe adressée au "13, rue Giraudoux, Paris XVIème, France", sans fournir d'informations sur l'expéditeur, dans laquelle il aura inscrit les noms et les photographies des collègues dont il est sûr qu'ils ont continué le travail malgré la menace. Il passera le reste de la journée comme à son habitude, et il mènera une vie routinière jusqu'au 21 septembre à l'heure de sa mort, sans jamais parler à quiconque de l'enveloppe des noms. Entera en contact avec sa mort en rentrant du travail, à 17h21.


Nathaniel vérifia ce qu'il avait écrit.

* Ca ira. Il y a des milliers de courriers qui vont du Japon vers la France chaque jour, il sera impossible de retracer la provenance et la destination de celui-ci. *

Gook se pencha par-dessus l'épaule de son possesseur, et parcourut les lignes. Il rit.

- Et bien, c'est plutôt poussé, pour un premier meurtre !

- Oui...

________________


Mardi 6 Septembre. 18heures.
Nathaniel était seul. Il riait. Il riait si calmemant qu'il en était affolant, terrifiant... démoniaque. Gook restait à distance. Nathaniel tenait le papier entre les mains. Il avait les photographies et les images des membres qui étaient assurément dans la cellule d'enquête. Sa victime mourrait 15 jours plus tard. Et on n'avait aucun moyen de remonter jusqu'à lui.


- Grâce à internet, j'ai pu traduire les caractères japonais. Et voici le résultat ! Souichiro Yagami... Tota Matsuda... Hideki Ide... Shuichi Azawa, Mogi Kanzo, et un certain Ukita... Tu vois, Gook. Je n'ai pas bougé de Paris, et je suis pourtant déjà considérablement proche de Kira !

Il ne cessa de rire sous les yeux à la fois amusés et médusés de Gook. Puis, ayant mémorisé, dans un document Word sous mot de passe à 14 chiffres et lettres connu de lui seul, à la fois les photographies scannées et les noms ainsi que leur orthographe calligraphique, il brûla les documents et fit disparaître les cendres dans les canalisations des toilettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Action
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» Un RP où y'a de l'action! >
» [UPTOBOX] Une journee en enfer [DVDRiP]Action
» Preval en Action!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : INTERMISSION :: RP: France -Paris- :: Habitations :: Appartement des Méreau-
Sauter vers: